AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MAROC-UE : Le partenariat entre le Maroc et l’UE jugé "globalement positif"

Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN
Admin
Admin
avatar

Messages : 372
Age : 33

MessageSujet: MAROC-UE : Le partenariat entre le Maroc et l’UE jugé "globalement positif"    Jeu Mai 17 2012, 01:47

Le partenariat entre le Maroc et l’Union européenne (UE) évolue sur un rythme ascendant. Le bilan de la politique européenne de voisinage (PEV) avec le Maroc, pour l’année 2011 est jugé "globalement positif".

C’est la conclusion qui ressort du rapport de suivi de la PEV, établi par la Commission européenne (CE) et le Service européen de l'action extérieure (SEAE). Dans ce rapport dévoilé mardi à Bruxelles, les deux instances de l’UE relèvent les progrès accomplis au Maroc et les insuffisances auxquelles il est appelé à remédier. Sur le premier chapitre, le rapport rappelle l'évolution politique majeure au Maroc à la faveur de l'adoption en juillet 2011 d’une nouvelle Constitution qui a institutionnalisé la séparation des pouvoirs en renforçant le rôle du parlement et du Chef du gouvernement, officialisé la langue amazighe et consacré les principes d'une régionalisation avancée.

Le rapport mentionne également la tenue des élections législatives anticipées libres et transparentes et la formation d'un gouvernement démocratiquement élu. Au plan économique et social, le document relève la résilience de l'économie marocaine face à la crise internationale, grâce à une politique macro-économique prudente et à des réformes structurelles, en harmonie avec les objectifs du Plan d'action sur la mise en œuvre de la PEV. Le rapport revient aussi sur les réformes initiées au Maroc dans le domaine social, en consacrant au secteur un budget conséquent (41 %) dans sa loi de finances 2011, notant néanmoins, que les "besoins réels du pays restent considérables" en la matière. Pour appuyer cet effort, la Commission a adopté en 2010, le programme indicatif national 2011-2013. A ce titre, le Maroc a reçu de l'IEVP (Instrument européen de voisinage et de partenariat), une dotation budgétaire de 580.5 millions d'euros contre 654 millions euros pour 2007-2010.

Cette enveloppe devrait servir à financer des projets sociaux, à soutenir la modernisation de l'économie, à renforcer les réformes institutionnelles et à promouvoir les droits de l'Homme. Sur le chapitre des insuffisances, l'UE recommande au Maroc d’activer la réforme de la caisse de compensation et l’invite à lutter résolument contre la corruption qui constitue toujours, selon le rapport, un problème majeur dans le pays. Le rapport relève enfin, les avancées enregistrées dans les négociations sur le Commerce des services et le droit d'établissement, l'alignement progressif du Maroc sur les règles de l'UE dans le domaine sanitaire et phytosanitaire et ce, en prévision de l'établissement d'un accord de libre échange approfondi et global. La Politique européenne de voisinage avec le Maroc commence à porter ses fruits et son impact sur le terrain devient de plus en plus palpable.

SOURCE : STATUT-AVANCE.COM

________________________________________________
Je t'exalte mon Dieu...
Je t'exalte ma Patrie...
Je t'exalte mon Roi!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://amed.forummaroc.net
ADMIN
Admin
Admin
avatar

Messages : 372
Age : 33

MessageSujet: L'UE souhaite un accord de libre-échange global avec le Maroc incluant des facilités de visas    Ven Mai 18 2012, 01:33

Un accord de libre-échange global avec le Maroc est l’objectif annoncé par la Commission européenne. Bruxelles entend, également, octroyer des facilités d’accès aux étudiants et aux investisseurs à l’espace des Vingt-sept.

La Commission européenne souhaite initier des négociations, avant la fin de cette année, avec le Maroc en vue de la conclusion d’un accord de libre-échange « approfondi et global ». C’est le commissaire au Commerce, Karel De Guch qui mène les discussions, au nom des Vingt-sept, avec Rabat.

« Ces négociations entrent dans le cadre du Statut avancé accordé au Maroc par l’UE. Elles sont la concrétisation des résolutions du sommet de Grenade en Espagne, mars 2010, entre le royaume et l’Union européenne.

Cet accord que la Commission européenne dit souhaiter globale et approfondi comprend outre l’actuelle zone de libre-échange, déjà existante, la signature de deux autres accords : le premier concerne la pêche et le second les services. C’est un processus qui nécessite du temps », nous confie Youssef Amrani, ministre délégué aux Affaires étrangères. Concernant la libéralisation des services, elle figure dans les clauses du Statut avancé signé, le 13 octobre 2008, au Luxembourg.

Des facilités de visa pour les étudiants

La Commission européenne compte également ouvrir avec les autorités marocaines un dialogue qui pourrait déboucher sur la signature d’accord facilitant l’accès des jeunes et des investisseurs à l’espace européen. Ce « cadeau » est assorti de certaines conditions dont notamment l’engagement de Rabat de lutter contre l’immigration irrégulière.

« C’est un volet à part. C’est un pakage qui concerne la mobilité des personnes et notamment les étudiants et les investisseurs », indique le ministre.

La concrétisation d’un accord sur ce sujet, pourrait baliser le terrain à l’ouverture, dans les prochaines années, d'une forme d’accord sur la réadmission des immigrés subsahariens ayant transité par le Maroc. Une vielle condition qui figurait sur le Plan d’action 1 et sur sa nouvelle version, lancée en 2010 et qui devrait se terminer en 2015.

Tunisie, Jordanie et Egypte dans la ligne de mire

Le Maroc n’est pas le seul pays concerné par cette offre européenne, la Tunisie et la Jordanie, sont également dans la ligne de mire de Bruxelles. Les deux Etats bénéficient d’une attention particulière de la part de l’UE. La consolidation du processus des réformes démocratiques vont de pair avec le développement économique dans la région. C’est la concrétisation de l’une des principales résolutions du sommet du G8, 26 et 27 mai, à Deauville en France.

« Nous avons décidé de lancer un partenariat de long terme avec les pays qui choisissent de lancer une transition démocratique, et en faveur de sociétés tolérantes. Notre objectif commun est d'agir en faveur de l'état de droit et de l'implication des citoyens, et d'encourager les réformes économiques et sociales, afin de répondre aux aspirations des peuples. Nous avons adopté une déclaration sur les printemps arabes », lit-on dans la déclaration finale de ce sommet.

« Ce que nous offrons à l’Egypte, Jordanie, Maroc et Tunisie est l’intégration économique progressive dans le marché unique de l’Union européen », a souligné, dans des déclarations à la presse, le commissaire européenne au Commerce, Karel De Guch.

« Nous souhaitons améliorer les conditions d’accès des quatre pays, membres de l’OMC à l’heure où ils sont engagés dans un processus démocratique et économique. Notre porte est ouverte à d’autres partenaires de la rive sud de la Méditerranée à condition qu’ils remplissent les mêmes conditions », a-t-il ajouté.

SOURCE : Mohammed JAABOUK / YABILADI

________________________________________________
Je t'exalte mon Dieu...
Je t'exalte ma Patrie...
Je t'exalte mon Roi!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://amed.forummaroc.net
 
MAROC-UE : Le partenariat entre le Maroc et l’UE jugé "globalement positif"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GPS Garmin pour Maroc
» Nuvi 760 et topo Maroc
» CARTE MAROC POUR MIO M300
» bonjour j'aimerai votre aide pour une carte maroc
» Maroc et GPS QUEST 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMED :: Maroc-UE-
Sauter vers: